Centre National de la Recherche Scientifique Page d'accueil
Accueil > Distinctions > Médailles de bronze > Camélia Matei-Ghimbeu
Extranet du CNRS Alsace
Le CNRS Annuaires Mots-clés CNRS Autres sites

Camélia Matei-Ghimbeu, lauréate de la médaille de bronze du CNRS

Camélia Matei-Ghimbeu © CNRS/Nicolas BusserLes matériaux carbonés sont à la base de nombreuses applications industrielles, de l’aéronautique à la dépollution de l’eau, en passant par les dispositifs de stockage de l’énergie comme les batteries. Les travaux de Camélia Matei-Ghimbeu contribuent à en mettre au point la prochaine génération. À la suite d’un doctorat européen, elle rejoint le groupe Carbone et Matériaux hybrides de l’Institut de science des matériaux de Mulhouse (IS2M, CNRS/UHA) pour deux stages postdoctoraux, puis intègre le CNRS en 2011. Son projet de recherche vise à développer des matériaux carbonés ou hybrides, aux propriétés contrôlées par des voies de synthèse inédites et dont l’impact environnemental et le coût de fabrication sont réduits. Le développement de ces matériaux plus performants implique également une recherche sur la compréhension de leurs mécanismes de formation et la mise au point de techniques de caractérisations spécifiques aux matériaux carbonés. Son dernier succès : une électrode de batterie Li-ions ou Na-ions utilisant un matériau hybride carboné, développé en partenariat avec le réseau sur le stockage électrochimique de l’énergie (Réseau RS2E). Auteure de nombreux articles publiés dans des revues à fort impact et d’un brevet d’invention, Camélia Matei-Ghimbeu bénéficie aujourd’hui d’un rayonnement international, grâce à la qualité de ses résultats et à la diversité de ses collaborations.
La médaille de bronze du CNRS lui a été remise le 25 septembre 2017.

Voir la fiche talent (PDF)

Galerie photos (PDF)

Voir le reportage d'Alsace20 (à 7')