Visites des collèges

Jeudi 22 avril, de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00,
et vendredi 23 avril, de 9h00 à 11h00

Chaque visite dure 2 heures environ
Capacité d'accueil : 5 classes sur les deux journées

INSCRIPTIONS CLOSES

Imprimer le programme (PDF)

Visite collégiens 1 (jeudi matin)

  • De l'ultra-propre pour la fabrication des circuits électroniques du futur

    Visitez une salle dite "blanche" où l'air est filtré jusqu'à avoir une atmosphère d'un million de fois plus propre que celle de votre salle de classe... Pourquoi un tel souci de propreté ? C'est qu'aucun grain de poussière n'est tolérable pendant la fabrication de circuits électroniques de quelques dizaines de nanomètres (un millionième de millimètre) !
  • Des matériaux pour l'électronique du futur

    Créer de nouveaux matériaux pour des applications en électroniques... un des enjeux du laboratoire de spintronique organique de l'IPCMS. Ses chercheurs ont contribué au développement du matériau utilisé aujourd'hui dans les têtes de lecture de vos disques durs. Mais produire ces matériaux n'a rien de simple...
  • Un laser pour reconstituer des cellules biologiques

    Entrez dans une cellule biologique reconstituée en 3D, grâce à un laser à forte puissance. Mais comment ce simple faisceau lumineux permet-il de voir au tréfonds de la cellule ? Pourquoi cherche-t-on à voir à l'intérieur ? L'IPCMS s'intéresse à la chimie et la physique, alors pourquoi s'intéresser au vivant ?
  • MEB, comme microscope électronique à balayage

    Non, il ne s'agit pas d'une machine de nettoyage microscopique pilotée par ordinateur ! C'est simplement une des nombreuses "paires de lunettes" qui permettent de voir au-delà des limites que nous imposent nos yeux. Vous regarderez de plus près à quoi ressemble la surface de divers matériaux, des diamants au silicium, des aciers aux couches minces ou encore des céramiques aux nano-poudres magnétiques...

    > Institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg (IPCMS)

Visite collégiens 2 (jeudi après-midi)

  • Des matériaux pour l'électronique du futur

    Créer de nouveaux matériaux pour des applications en électronique… un des enjeux du laboratoire de spintronique organique de l'IPCMS. Ses chercheurs ont contribué au développement du matériau utilisé aujourd'hui dans les têtes de lecture de vos disques durs. Mais produire ces matériaux n'a rien de simple...
  • Stocker l'information à la vitesse grand V !

    Vous rêvez d'utiliser un disque dur qui soit 100 000 fois plus rapide que celui qui équipe actuellement votre ordinateur ? C'est pour bientôt : les chercheurs du labo Femtomag y travaillent. Leur secret : utiliser des impulsions laser de quelques dizaines de femtosecondes (1 femtoseconde = 10-15 seconde !) pour exciter les électrons des matériaux ferro-magnétiques qui sont le support de vos données informatiques.
  • La recherche : à la base, toujours une question

    A travers une visite d'un vrai laboratoire de chimie et quelques expériences qui fument, qui pètent, qui brûlent, les chercheurs vont tenter de faire toucher du doigt ce drôle de concept qui est la démarche scientifique.
  • MEB, comme microscope électronique à balayage

    Non, il ne s'agit pas d'une machine de nettoyage microscopique pilotée par ordinateur ! C'est simplement une des nombreuses "paires de lunettes" qui permettent de voir au-delà des limites que nous imposent nos yeux. Vous regarderez de plus près à quoi ressemble la surface de divers matériaux, des diamants au silicium, des aciers aux couches minces ou encore des céramiques aux nano-poudres magnétiques. Le tout en noir et blanc, parce que le noir et blanc, c'est beau ! Et que les électrons n'ont pas de couleur...

    > Institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg (IPCMS)

Visite collégiens 3 (jeudi matin ou vendredi matin)

  • La radioactivité, et si on en parlait ?

    "Radioactivité" est un mot presque tabou. Pourtant, la radioactivité est tout d'abord naturelle. Vous la rencontrez constamment sans le savoir : en escaladant une montagne, en descendant à la cave, en prenant l'avion... Vous êtes vous-même radioactifs ! Mais concrètement, qu'est-ce que la radioactivité ? Comment ce phénomène est-il aujourd'hui exploité dans les domaines de l'énergie, de la médecine, de l'alimentation... ?
  • A la recherche de la source radioactive perdue...

    Votre mission, si vous l'acceptez, est de retrouver la source radioactive égarée. Vos atouts : un détecteur de rayonnement et une combinaison. Vos points faibles : les bavardages pendant les explications. Que le meilleur gagne !
    NB : aucune source radioactive ne sera utilisée.
  • Exposition : "LHC, l'infiniment petit vu en grand"

    Le grand collisionneur de hadrons (LHC) et ses détecteurs représentent le plus grand instrument scientifique jamais construit. Installé à Genève à cheval sur la frontière franco-suisse, il atteint des proportions démesurées : un anneau de 27 km de circonférence, à 100 mètres sous terre et un froid maintenu à -271,3 °C, des détecteurs aussi grands que des cathédrales et plus lourds que 22 Airbus A380 ! Cet instrument titanesque ouvre sans doute une nouvelle ère dans la tentative de compréhension de notre monde. D'où provient la masse des particules ? Que s'est-il passé quelques instants après le Big Bang ? Pourquoi l'antimatière a-t-elle disparue ? Existe-t-il d'autres dimensions ?

    > Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC)

Visite collégiens 4 (jeudi après-midi)

  • Les nanocarbones volent au secours de l'eau

    A travers une petite expérience de dépollution de l'eau, vous toucherez du doigt les remarquables propriétés de ces fameux nanocarbones qui mettent la science en effervescence et qui envahissent aujourd'hui notre quotidien. Mais d'ailleurs, qu'est-ce donc qu'un nanocarbone ?
  • L'essence : de la pompe au pot d'échappement

    L'essence, à quoi sert-elle ? Que devient-elle dans un moteur ? Pourquoi pollue-t-elle ? Plongez au cœur d'un moteur de voiture et suivez le parcours de l'essence, du réservoir au pot d'échappement.
  • La catalyse, pilier de la chimie verte

    Chimie et écologie font aujourd'hui bon ménage ! La catalyse en est le parfait exemple : elle diminue le coût énergétique des réactions, elle permet de nouveaux procédés de dépollution, elle joue un rôle dans le stockage du CO2. Bref, elle est source d'espoir pour notre planète.

    > Laboratoire des matériaux, surfaces et procédés pour la catalyse (LMSPC)


  • Voyage vers la planète Polymère

    Au travers d'expériences interactives et faciles à réaliser, découvrez le monde des polymères, leur place grandissante dans notre quotidien (plastiques, résines, caoutchoucs, textiles synthétiques, peintures, vernis, colles, gels…), la nécessité de leur recyclage, ainsi que leur importance dans les avancées technologiques et scientifiques.

    > Institut Charles Sadron (ICS)
Imprimer le programme (PDF)
CNRS AlsaceUniversité de Strasbourg